Chose – Chosisme (définitions)

 

D’un point de vue empirique, les choses sont les éléments concrets qui nous entourent dans la vie ordinaire. Elles sont identifiées par nos sens et par l’action, et l’on admet (selon le réalisme spontané) qu’elles sont là, présentes et interagissent avec nous. Les choses sont inertes et dépourvues d’activité ou de volonté propres. On y oppose les animaux et les humains (qui sont également des personnes). Les choses sont caractérisées par leurs propriétés.

Le terme a une extension vaste et vague et on le trouve employé selon des sens très différents. La chose publique (res publica) est l’existence trans-personnelle d’une organisation politique, ce qui se différencie complètement de la chose concrète. La chose étendue ou pensante (res extensa / res cogitans), renvoi au concept de substance.

La chose en soi (Ding an sich) d’Emmanuel Kant désigne ce qui est (par soi-même) en dehors de la connaissance que nous pourrions en avoir. Il ne s’agit pas des choses concrètes individualisables, mais d’une désignation générique de ce qui existe.

Dans une perspective épistémologique, les choses sont les référents individualisables dont on suppose l’existence dans notre environnement. Deux doctrines s’opposent. La doctrine qui considère, selon un réalisme immédiat, que les choses concrètes existent par elles-mêmes. Elle est appelée le « chosisme ». Les choses seraient là, devant nous, d’évidence.

S’y oppose le « constructivisme » qui suppose une activité de connaissance active associant la perception, l’action et la pensée, pour saisir la réalité. Dans ce dernier cas, on préfère le terme d’« objet », afin de se distancier du réalisme naïf des choses. L’objet peut devenir très complexe, comme les objets des sciences qui résultent d’une longue élaboration au sein de chaque discipline scientifique.

Gaston Bachelard parle d’un échec du chosisme face aux objets de la micro-physique tel que les électrons, les protons etc. Leurs propriétés ne sont jamais les propriétés des choses communes. On ne peut les considérer de la même manière.

 


© 2020 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIÉTÉ
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.

 

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn