Idéalisme réaliste (définition)

 

Dans l'article Idéalisme du Vocabulaire nous avons évoqué l'idéalisme en général. L'idéalisme peut aussi bien adopter une attitude réaliste que la refuser et déclarer le monde illusoire et entièrement dépendant de nous. Sous le terme d'idéalisme réaliste, nous définirons l'idéalisme lorsqu'il affirme que ce qui existe existe réellement et indépendamment de nous et de la connaissance que nous en avons.

Dans cette configuration, on distingue le monde environnant dans lequel nous nous trouvons (la réalité des choses tangibles) et le monde des idées (règne logico-mathématique pour Frege, monde de l’eidos pour Platon, sphère des universaux pour le réalisme médiéval). Cette forme d'existence idéale, qu'elle soit conçue comme ensemble des idées, essences, ou autre, constitue une entité indépendante de nous.

Ce type d'idéalisme réaliste (antique, médiéval, moderne) trouve son expression la plus pure chez Frege et Russell. La connaissance vraie s'obtient par la mise en relation, une adéquation, la correspondance univoque entre la pensée humaine et les idées constitutives de la sphère idéale, qui contitue le fondement de l'illusion empirique. 

Ce réalisme est une doctrine métaphysique, car il affirme connaître la nature de l'être sans démonstration incontestable et sans vérification empirique possible, puisque l'idée est première. L'absence de démonstration empirique vient du principe selon lequel les idées déterminant le monde sont connues par notre esprit accédant aux idées.

 


© 2017 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIETE
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification.

Faire connaître cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn