Expérience (définition)

 

Le terme d’expérience cumule plusieurs significations qui se superposent souvent indistinctement dans la pensée, ce qui peut occasionner des confusions et des malentendus. Nous distinguerons trois aspects.

D’abord l'activité humaine à la fois pratique et intellectuelle permettant de connaître l’environnement mais aussi soi-même. Elle s’effectue dans le présent et produit un savoir sur l'ensemble de la réalité empirique. L’expérience se modifie progressivement dans le temps individuel, de l’enfance à la vieillesse, et elle est façonnée dans le temps historique et par chaque culture. Il s'agit de l'interaction cognitive en tant qu'elle enrichit le savoir.

On désigne aussi par ce terme d’expérience le savoir acquis et cumulé au fil du temps par la pratique dans divers domaines (du jardinage à la médecine empirique en passant par la politique). Il s’agit plutôt d’un savoir non livresque qui s’est constitué par le fait d’avoir pratiqué le domaine considéré et d’en avoir tiré des leçons. On dit « avoir de l’expérience ». Dans ce cas l’expérience renvoie au passé et au savoir cumulé.

Par expérience on entend également le vécu, le ressenti. Cet aspect dépasse l’expérience comme interaction cognitive car il inclut la subjectivité. L’expérience vécue agrège le relationnel, le culturel et le social en un tout modifié par l’affectivité. Elle forme ce qu'on nomme le monde vécu, le monde subjectif. L'expérience comme vécu associe présent et passé aux registres affectif et subjectif dans une intuition globale qui dépasse la compréhension philosophie.