Signification (définition)

 

La signification est en rapport avec les signes, elle a trait aux effets produits par les langages humains qui peuvent être verbaux, musicaux, imagés, gestuels.

La théorie linguistique du signe chez Ferdinand de Saussure distingue le signifiant (la forme concrète du mot), le référent (la chose désignée) et le signifié qui correspond à la signification. Mais, la signification ne se limite pas au signe pris isolément. Les mots s’agençant en énoncés, on parle aussi de la signification d’une proposition, d’une phrase ou d’un énoncé complexe. La discipline qui cherche à spécifier les significations de toutes les phrases d’une langue est appelée la sémantique, quant à la sémiotique, elle se donne comme la théorie générale des signes et de leur articulation avec les significations.

Le concept de signification a un double aspect, il désigne à la fois le processus qui lie un énoncé langagier à des contenus cognitifs et représentationnels et ces contenus eux-mêmes. Les capacités cognitives sollicitées sont nombreuses et variées : la signification d’un énoncé concerne aussi bien un concept, un raisonnement que des souvenirs personnels, des aspects culturels ou une chose concrète. Plusieurs de ces aspects peuvent être mis en jeu simultanément, ce qui donne une complexité à la signification. Penser produit une suite de significations qui se spécifient en idées.

Admettre une signification veut dire que l’on ne s’en tient pas aux aspects concrets du langage (les signifiants, les syntagmes, la syntaxe). On suppose que ces aspects mettent en jeu autre chose de l’ordre du cognitivo-représentationnel.

Admettre une signification autonome s’oppose à une pure pragmatique du langage qui le réduit à son usage. Notre définition de la signification est contradictoire avec la théorie énoncée par Ludwig Wittgenstein dans le Tractatus Logico-Philosophicus. Il suggère qu'une proposition significative décrit un état de fait et se réduit à cela. Ultérieurement, il introduira les « jeux de langage » comme médiation entre langage et réalité, mais il persiste à mettre de côté l'activité cognitive et représentationnelle associée à l'activité langagière.

Le mot « sens » est actuellement employé comme synonyme de signification, mais comme il renvoie aussi à des aspects plus larges, comme le sens d’une action, le sens donné à la vie humaine, l’absurdité par absence de sens, etc., il paraît préférable de le réserver à cet usage élargit.

 


© 2019 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIÉTÉ
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.

 

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn