Philosopher en montagne
Au milieu de la pente

Grande face

Les grandes faces de la montagne sont des métaphores de la vie.  Au milieu de la pente le skieur est comme au milieu de sa vie : il doit poursuivre sans faiblir, sans relâcher son attention, inventer des trajectoires et aller jusqu'au bout de son chemin, tout en jouant avec le blanc matériau. Plus la pente est raide, plus la mort chemine à ses côtés et plus il l'oublie.