Imprimer

Une rétrospective en vidéo qui montre la tendance à la minimisation de la gravité et les errances politico-administratives dans la gestion du début de l'épidémie. Toutefois, il convient de noter que la critique a posteriori a tendance à inverser la temporalité : sachant maintenant ce qu’on ignorait auparavant, on se demande pourquoi on n'a pas fait ce qu'il fallait plus tôt.

 

 

Source : Dans le cadre du séminaire Politiques des Sciences, un collectif interdisciplinaire de chercheurs appartenant à RogueESR (collectif critique de la politique scientifique actuelle) analyse l’errance politique et admnistrative du gouvernement en établissant les fait scientifiques et en les confrontant à la réaction des acteurs politiques. 

Pour plus d'info sur l'épidémie : Épidémie de Covid-19 : savoir et politique (2)