Information (définition)

 

Le terme d’information, dans le langage courant, signifie avoir une certaine connaissance ou un savoir quelconque sur le monde environnant, qu'il soit concret, relationnel ou social.  

Pour les formes plus élémentaires de vie, un indice peut être considéré comme une information sur l'environnement, s'il provoque une réaction à cet environnement ; cela va du chimiotactisme au réflexe. De manière plus sophistiquée, certains comportements peuvent être interprétés comme l'acquisition d'informations sur la localisation d'une source motivante (partenaire, nourriture) . 

La théorie dite "de l’information" du milieu du XXe siècle (Shannon, Wiener) renvoie au codage du signal, à sa transmission et, plus précisément, à leur théorisation statistique (voir L'information selon Shannon). Avec le computationnisme, fondé sur l'algèbre de Boole, l'information a pris un aspect double, liant le code et le signal. Le code est une suite d'éléments syntaxiques, de zéros et de uns, susceptibles d'être reproduits de diverses manières, mais, en général, il s'agit d'impulsions électriques de faible voltage. 

C'est à partir de là que s'est développée l'informatique que nous définirions comme la possibilité théorique et technique de manipuler des signaux correspondant à des symboles numériques, c'est-à-dire d'effectuer des calculs. Un ordinateur est un ensemble de signaux dirigés par des algorithmes dans un but préétabli. 

Un autre sens a été donné à information dans les débats scientifiques, qui est celui d'ordre ou d'ordonnancement présent dans le monde. La question de savoir si l'information peut renvoyer à la néguentropie reste ouverte. Le terme est ici ambigu, car les problèmes posés par les concepts dont il relève ne sont pas résolus.

Pour certains, comme Rolf Landauer (1980), l'information peut être considérée comme une catégorie du réel. Après lui, certains physiciens considèrent que les conflits entre la physique classique et la physique quantique peuvent être résolus en supposant l'existence de l'information.

En ce qui concerne l'homme, et quel que soit le média utilisé, l'information a généralement un contenu cognitif (une signification). En cela, elle se différencie du simple signal, ou de l'indice, ou du stimulus. Cette part cognitive et représentationnelle de l’information pour l'homme est passée sous silence, voire niée, par le courant naturaliste dominant.

L'utilisation du même mot "information", pour signifier des concepts très différents, introduit une confusion. Cet usage indistinct est dû à une volonté d'unification qui paraît abusive. Lorsqu'on parle d'information, il convient de définir en quel sens précis le mot est employé. Il est en effet important de ne pas créer de malentendus, car cette notion a de plus en plus d'importance non seulement pour la physique et l'informatique, mais aussi pour la biologie et les sciences de l'homme.

 


© 2015 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIETE
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.

Abonnement à Philosophie, science et société

Cet abonnement sert uniquement à être informé de la parution d'un nouvel article dans Philosophie, science et société.