Politique (définition)

 

La hiérarchie existant dans les sociétés humaines donne des accès différenciés aux pouvoirs décisionnaires dans divers domaines (guerriers, législatifs, administratifs et économiques), ainsi que dans l’accès aux savoirs, aux biens et aux services. Par politique, nous désignons l’action délibérée et concertée de certains individus et groupes sociaux de prendre place dans la hiérarchie sociale afin de bénéficier prioritairement des pouvoirs décisionnaires et, éventuellement, de remanier la hiérarchie sociale. Politique, idéologie et religion sont toujours liés.

Cette définition restrictive permet de différencier le politique du social. Elle permet aussi de voir que, selon la société (tribale, clanique, féodale, étatique), la place du politique varie. La relation entre la population et les détenteurs du pouvoir procède d’un mélange de rapports de force (force violente de l’armée et de la police), d’un partage de convictions (idéologiques et religieuses) et de l’application du droit (via l’administration et la justice).

Cette définition prend en compte le fait, qu’en dehors des actes de gouvernement (explicitement politiques), des décisions économiques et financières, celles concernant internet et le web, les directives religieuses, ont un impact sur la société, et sont politiques elles-aussi, même si elles ne le prétendent pas.

La finalité de l’action politique la caractérise : vise-t-elle la construction d’une société particulière (état de droit, dictature, oligarchie, anarchie, démocratie, monarchie, etc.) ou la prise du pouvoir sans autre finalité que le pouvoir lui-même et les avantages qu'il procure ?

Machiavel incarne la volonté d’une politique pure, d'une prise du pouvoir regardée en elle-même et sans autre fin qu’elle-même. Hobbes introduit le principe selon lequel toute communauté politique se constitue à partir des individus. Pour De Grotius, John Locke, Thomas Hobbes, Jean-Jacques Rousseau, la définition du politique passe par le droit supposé "naturel", transformé dans la perspective individualiste et artificialiste du contrat (voir la définiton de l'État).

La mise en avant de l’histoire à la fin du XIXe siècle modifie le statut du politique et entraîne sa secondarisation par rapport à la dynamique historique. La finalité politique échappe à la volonté pour être le produit d'un courant historique qui le déterminerait. Au XIXe siècle, le concept de société s’impose, supplantant celui de corps politique. Au sein de la société, le politique ne représenterait plus qu’une superstructure, car les réalités sociales massives (le peuple, la nation, les classes sociales) seraient prépondérantes.

La relation entre le social comme forme d'existence du collectif et le politique comme action (individuelle et collective) pensée selon une finalité, est une interrogation sans cesse renouvelée. Dans les sociétés historiquement évoluées, la politique s'incarne dans l’État.

 


© 2020 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIÉTÉ
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.

 

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn