Constructivisme

 

Le terme constructivisme s'emploie dans trois sens différents, ce qui peut prêter à confusion. L’un concerne la philosophie de la connaissance (il concerne l'expérience et la réalité), le second l’épistémologie (il concerne la formation de la connaissance et des savoirs scientifiques), et le troisième certaines disciplines comme l’anthropologie et surtout la sociologie (il concerne les faits humains et sociaux). Le terme a d’autres sens que nous laisserons de côté.

Emmanuel Kant le premier a signalé dans la Critique de la raison pure que nous connaissons la réalité par l’expérience qui est « un composé de ce que nous recevons des impressions sensibles et de ce que notre propre pouvoir de connaître produit de lui-même ». C’est l’amorce d’un constructivisme empirique pour lequel la réalité naît de l’interaction entre le monde et l’activité de connaissance.

Le constructivisme s’est véritablement développé avec la psychologie de la connaissance, dont Jean Piaget a été le pionnier. Cet auteur a montré que la connaissance ordinaire se construit progressivement chez l’enfant dans son interaction avec le réel et avec la participation du symbolique, par un jeu d’assimilation et d'accommodation. Il a aussi montré aussi que ce qui est considéré comme la réalité, avec ses caractéristiques, se construit (elle n’est pas toujours déjà présente comme le voudrait le réalisme naïf).

C'est à Gaston Bachelard que l’on doit le développement d'une épistémologie constructiviste. Les scientifiques construisent des questions et des problèmes, inventent des concepts, des raisonnement et des expériences. Gaston Bachelard considère que la science construit ses objets qui ne sont pas des choses présentes d’évidence. Elle les construit dans un projet qui les remanie au fil des avancées théoriques et de l’évolution des méthodes, nous ajouterons, pour en faire des interfaces efficaces de connaissance du réel. Dans les sciences : " Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit ", écrit-il dans La Formation de l'esprit scientifique en 1938.

Le constructivisme sociologique est apparu dans les années 1960 en opposition au réalisme social. Selon ce réalisme sociologique, les individus, les groupes sociaux, les traits anthropologiques peuvent être définis par certaines caractéristiques essentielles objectivables qui seraient indépendantes des circonstances. Le constructivisme sociologique considère que ce sont les dynamiques sociales ou les acteurs sociaux, au travers de leurs discours et de leurs actions, qui produisent les faits sociaux, ce qui introduit une historicité et une relativisation de ceux-ci aux circonstances.

Le constructivisme peut prendre une tournure absolue et antiréaliste, aboutissant à nier l'existence autonome des référents concrets autonomes, mais il s'agit là d'une forme extrême de constructivisme.

 


© 2018 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIÉTÉ
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.

Abonnement à Philosophie, science et société

Cet abonnement sert uniquement à être informé de la parution d'un nouvel article dans Philosophie, science et société.