Épistémè (définition)

 

Michel Foucault, durant une période que l'on peut approximativement situer entre 1965 et 1977, a développé et utilisé le concept d'épistémè. Le mot épistémè vient de la racine grecque επιστήμη qui signifie savoir ou connaissance.

L’intention de Michel Foucault est de « saisir les transformations d'un savoir à l'intérieur à la fois du domaine général des sciences et, également, à l'intérieur du domaine en quelque sorte vertical que constitue une société, une culture, une civilisation à un moment donné » (Entretien avec Noam Chomsky, 1971). Au premier abord, l'épistémè d'une époque renvoie à une façon de penser, de se représenter le monde qui s’impose à la communauté savante en général. L'inspiration structuraliste est présente dans l'élaboration du concept.

Michel Foucault reviendra sur cette façon de voir et déportant sa recherche de la pensée vers la pratique du discours (énoncés, énonciation, formations discursives) inspiré par la philosophie du langage anglophone. Il restreindra l’extension du concept en le restreignant aux seules sciences, renonçant ainsi à une approche culturelle globale.

Épistémè sous-entend que tout scientifique d’une période considérée, qu'il en soit conscient ou pas, raisonne à partir de concepts et d'une vision du monde qui définissent des problématiques obligées, des objets de la connaissance précis, des manières de théoriser contraignantes.

Une épistémè, c'est l'ensemble des catégories et raisonnements présents durant une période historique donnée et qui forment un système contraignant pour la pensée. L’ambition n’est pas simplement descriptive, elle est de mettre en évidence une contrainte structurelle dans la genèse du savoir qui permet de dépasser les « opérateurs synthétiques » évoqués traditionnellement : volonté, intentionnalité, génie de l’auteur ou encore sujet du discours ou sujet transcendantal.

Décrire une épistémè, c'est retrouver et résumer la cohérence de ces manières de penser et de pratiquer qui saturent l'espace intellectuel à un moment donné de l'histoire des sciences. L'épistémè ainsi conçue mettrait en évidence les conditions de genèse des connaissances scientifiques du moment.

 


© 2018 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIÉTÉ
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification.