Philosopher en montagne
Splendeur et misère

 

Sommets et nuages

Jean-Jacques Rousseau prétend « qu’en s’élevant au-dessus du séjour des hommes, on y laisse tous les sentiments bas et terrestres ». Mais, « en réalité le sommet ne rehausse jamais la valeur de l’être. L’homme ne se refait pas. Quand il atteint les altitudes splendides, il y transporte sa misère » (Sylvain Tesson).