Philosopher en montagne
Éloge de la fuite

Le tourisme de masse détruit l'environnement montagnard. Pour cette masse on construit des villes à la montagne, des parcs d'attraction géants à coup de bulldozers, ratracks, et canons à neige. Le paysage est méconnaissable, la quiétude envolée, la faune chassée, les équilibres bouleversés. Le philosophe naïf prônera la modération, la mesure, le respect de l'environnement. Le plus averti prendra la fuite !