Philosopher en montagne
Masses sans vie

Sombre montagne

Sans enchantement, les montagnes ne sont que des amas inertes, qui imposent leurs contraintes et rendent la vie difficile. On y verra des masses mortes comme Georg Wilhelm Friedrich Hegel : « La vue de ces masses éternellement mortes ne suscita rien en moi, si ce n’est l’idée uniforme, et à la longue ennuyeuse : c’est ainsi ». Le « c'est ainsi » note la réalité réduite à son existence concrète, mais avec une connotation de lourdeur mortifère. Le ressenti de la montagne dépend de chacun et de sa culture.