Réel (définition)

 

Le réel est un concept ontologique qui désigne ce qui existe en dehors et indépendamment de nous. Il se définit par rapport à celui de réalité empirique, qui, lui, désigne ce qui existe pour nous grâce à notre expérience. Selon la thèse constructiviste, la réalité naît d'une interaction entre nous et le monde, interaction constitutive de l’expérience.

Supprimons par la pensée toute interaction avec le monde, il ne restera aucune réalité. Mais, il serait abusif d'en conclure que le monde ait disparu et que rien n'existe. La réalité doit, par conséquent, être différenciée de ce qui existe en soi. Ce qui existe en soi, indépendamment de nous, peut être nommé "réel".

Le terme "réel" a l'avantage d'insister sur l'idée d'une existence effective et incontestable. La réalité est marquée par le réel, car elle résiste et nous ne pouvons la construire arbitrairement. Réalité et réel ne sont pas dissociables, ils sont les deux faces du monde. La conception qui se dégage de ces affirmations est un réalisme ontologique associé à un constructivisme empirique. 

La manière scientifique de saisir la réalité présente des garanties d'adéquation au réel et c'est donc à elle qu'il faut se référer si on s'intéresse au réel et que l'on cherche à s'en faire une idée. On constate une diversité des domaines scientifiques et l'histoire nous montre une évolution des sciences qui investissent des champs de plus en plus diversifiés.

La diversité des sciences et des champs de la réalité auxquels elles s'intéressent laissent supposer une diversité du réel qui façonne les champs. À partir de là, on peut supposer qu'il y a une pluralité du réel. S’il faut donner un nom à ces formes distinctives du réel, on peut les appeller des champs du réel ou des modes d'existence. Ces champs sont tout simplement le référent qu'il faut donner aux différentes sciences, compte tenu de notre postulat réaliste de départ.

Le réel est donc pluriel non homogène. L'image d'une stratification (la plus simple permettant d'imager le concept) n'est pas adaptée, car il n'y a pas de superposition des modes d'existence du réel, ni de séparation nette entre eux. Il s'agit plutôt d'une inclusion des champs les uns dans les autres.

 


© 2015 PHILOSOPHIE, SCIENCE ET SOCIETE
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence  Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn