Les sciences étant cumulatives, la recherche scientifique peut être reprise au point actuel de son évolution sans avoir à refaire tout l'historique. L’intégration cumulative permet de repartir des acquis. On ne s'étonnera pas que la recherche sur l'histoire et la genèse des sciences soit dévolue aux historiens et aux philosophes.

L’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST) est une unité mixte de recherche en philosophie des sciences. Les programmes de recherche de l’IHPST relèvent principalement de l’histoire et de la philosophie de la médecine, de la biologie et de la physique ; de l’histoire et philosophie de la logique, des mathématiques et de l’informatique ; et de l’histoire et philosophie générale des sciences et des techniques.

Au cours du temps, les priorités intellectuelles ont évolué : histoire des sciences (de 1932 à 1970), logique (de 1970 à 2002) puis philosophie des sciences (depuis 2002). L’Institut a cependant toujours rassemblé des chercheurs de double compétence, scientifique et philosophique. Aujourd’hui, la philosophie des sciences pratiquée à l’IHPST intègre à la fois la tradition de l’épistémologie historique et la philosophie analytique des sciences. La recherche se fait le plus souvent en collaboration : avec d’autres chercheurs en philosophie des sciences ou des scientifiques, ou avec d’autres équipes, en France, en Europe et à l’international.

Histoire de IHPST
Activité actuelle de l'IHPST