Imprimer

Un nouveau livre historique de grande qualité sur l'époque des Lumières nous est proposé, c'est L’héritage des Lumières. Ambivalences de la modernité, écrit par Antoine Lilti.

Pourquoi les Lumières nous interpellent-elles ?

Pour ma part, elles évoquent un moment flamboyant de l'histoire des idées en contraste avec notre époque de tristesse blasée (issue de la déconstruction post-moderne) et surtout marquée par le retour en force des superstitions, des religions, de l'ignorance et de l'irrationalité.

« Lumières », « Enlightenment », « Aufklärung », « illustracion» , « Illuminismo », ces termes désignent un vaste mouvement culturel présent en Europe au cours du XVIIIe siècle, dont les historiens contemporains ont voulu montrer la diversité.

Mais, l’associer à la diversité des transformations du XVIIIe siècle, fait perdre de vue ce qui, du point de vue des idées philosophique, a fait postérité et reste intéressant pour nous ; ce qui fait que « ce XVIIIe siècle est encore parmi nous et travaille en nous » disait Alphonse Dupont. Enfin seulement certains d’entre nous, car au XXIe siècle, nos sociétés changent en bafouant ouvertement les valeurs des Lumières. Quelles sont-elles donc ?

L'auteur nous aide à caractériser les Lumières de façon synthétique. Même si c'est une façon un peu simple de procéder, elle est importante à un moment où les principes avancés par la philosophie des Lumières disparaissent des écrans radars de l'idéologie contemporaine (ce sont les écrans des télés, des smartphones, des tablettes, des ordinateurs, etc. qui servent de radars idéologiques). Listons ces valeurs et principes, que nous rappelle Antoine Lilti :

autonomie fondée sur la raison
tolérance et droits de l’homme
liberté individuelle
modération
justice
liberté d’expression
émancipation adossé à la diffusion du savoir
optimisme réformateur et foi dans le progrès
critique des préjugés et des conventions
prestige de la science
humanisme cosmopolite

Principes auxquels on pourrait ajouter, de nos jours, celui d'une

relation harmonieuse avec la nature

L’auteur aborde son sujet au travers de trois thèmes : l’Universalisme, la Politique et la Modernité. Il évoque dans l'Introduction divers problèmes épistémologiques, dont nous ne retiendrons que celui de l’historicisme :

« Pour certains, les Lumières représentent un ensemble de valeurs et de concepts […] pour d’autres, en revanche, les Lumières […] ne peuvent être comprises qu’au regard des transformations historiques ».

On retrouve, en effet, au sujet des Lumières, la fausse querelle de l’historicisme, supposant que l’approche rationnelle et l’approche historique de la pensée seraient exclusives. Or, on peut admettre que l’évolution civilisationnelle et culturelle fasse apparaître des principes, qui peuvent - aussi - être jugés rationnellement et évalués pour eux-mêmes. Rapporter la pensée à une époque et à sa culture n’exclut pas de juger de son intérêt et de sa valeur. Ce que résume Antoine Lilti :

« ces deux conceptions ne peuvent s’émanciper l’une de l’autre ».

Lilti A., L’héritage des Lumières. Ambivalences de la modernité, Paris, EHESS Gallimard Seuil, 2019.