Tandis qu’une partie du monde musulman est incitée à manifester contre la France et à boycotter ses produits, des intellectuels du monde arabe critiquent l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiques. Et vont jusqu'à dénoncer un retard civilisationnel causé par l'islamisme.

"Mettre les oulémas à l’honneur et multiplier des mosquées était un moyen de contrôler la population à moindres frais. Il aurait été plus difficile d’ouvrir à leur peuple des écoles et des universités de qualité. (…) Cet attelage entre dictature militaire et discours religieux continue d’exercer son emprise sur des millions de gens". (Abdallah Hassan)

Pourquoi le monde arabe – parlons avec franchise – est-il si arriéré ? À cause des carences volontairement organisées des systèmes d’enseignement par les divers pouvoirs politiques :

"La propagande hypernationaliste, la rhétorique d’exclusion et le discours religieux dogmatique ont été leurs traits caractéristiques. Le résultat a été que des générations d’Arabes ont non seulement été privées d’une bonne éducation, mais qu’elles ont appris à être étroites, intolérantes et mal équipées pour participer à un monde globalisé et compétitif". (Mohamed Chtatou)

On voit très bien comment l'Islam est idéologisée et utilisée par les pouvoirs politiques à tendance dictatoriale et totalitaire.

Le tour du monde des idées - Émission de Brice Couturier qui rompt avec la bien pensance de rigueur.

Pourquoi les islamistes détestent l'école et l'esprit critique

 

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn