Imprimer

Trou noir M87

Mercredi 10 avril 2019, la première image d'un trou noir, situé au centre de la galaxie M87, a été obtenue. C'est le fruit d'une collaboration internationale baptisée Event Horizon Telescope (EHT) qui regroupe une dizaine de radiotélescopes et d'observatoires répartis autour du globe.

La théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, élaborée en 1915, démontre que des corps massifs peuvent, dans certaines conditions, s’effondrer sous l’effet de leur propre gravité jusqu’à former une région de l’Espace dont plus rien, ni la matière, ni la lumière, ne peut sortir. Se constitue alors un "trou noir". Un tel fait ne se réduit pas à un point ou à une singularité perdue dans l’immensité du Cosmos, mais s'accompagne d'une zone appelée "horizon des événements" au-delà de laquelle rien ne peut revenir. C’est l’existence de cet "horizon des événements" associée aux trous noirs que montre l’image diffusée par la collaboration nommée Event Horizon Telescope.

Dans le cadre de la philosophie des sciences, on dira que ce qui avait était prédit théoriquement a été observé empiriquement, ce qui est nécessaire pour valider un savoir scientifique. Cette observation n'est pas une perception, mais une construction complexe. Il a fallu utiliser un réseau de radiotélescopes répartis sur la planète, les synchroniser entre eux et faire des calculs gigantesques pour arriver à transformer les données en une image. C'est une construction empirique qui dépend de concepts et de techniques très élaborées. Gaston Bachelard commenterait en disant que toute expérience scientifique est un moment de la pensée théorique, un résultat préparé et construit.

 

Plus d'info : cnrs > le journal