Imprimer

Accessible gratuitement et librement en ligne, en français et en anglais, L'Économie est une encyclopédie résultant d’un travail collectif réunissant, depuis 2013, des centaines d’économistes de toutes nationalités, parmi lesquels nombre des grands noms de la discipline autour d’une équipe de 23 rédacteurs.

Le cadre d’analyse de L’Économie demeure entièrement néoclassique. Pour chacune des questions économiques de base (travail, chômage, entreprise, monnaie, etc.), l’interprétation proposée est standard-traditionnelle. Aucune place n'est faite au pluralisme. C'est un choix qu'il faut connaître lorsqu'on la lit.

La théorie a perdu sa primauté dans l’administration de la preuve, et même dans l’argumentation générale qui est proposée. Il est significatif à cet égard que les auteurs ne définissent jamais leur travail par référence à une tradition de pensée spécifique. Pour les très nombreux auteurs rassemblés dans cet ouvrage, le capitalisme ne demande plus à être justifié parce qu’il n’a plus d’adversaire reconnu, il règne sans rival d’un bout à l’autre de la planète.

Si d'évidence une économie sans capital est devenue impossible, la gestion privée du capital en vu d'un profit qui l’accroît sans cesse et l'inféodation des entreprises à ce but est un aspect discutable complètement passé sous silence. Le profit est vu comme ce qui reste aux propriétaires d’entreprise lorsqu’ils ont payé ce qu'ils doivent, un « résidu » nous est-il dit. Selon nous, le profit n'est pas un résidu, mais un moteur dans cette forme de gestion du capital qui empêche le partage des bénéfices.

 

Voir l'ouvrage en ligne : L'Économie