Imprimer

Un collectif de scientifiques appelle à une marche le 22 avril 2017 à l’occasion de la Journée de la Terre et à la veille du premier tour de la présidentielle en France pour soutenir les sciences contre les obscurantismes.

Les scientifiques utilisent une méthode basée sur la collecte, la vérification et l’analyse des faits. Impossible pour eux de fabriquer et d’utiliser des pseudo-faits (« alternative facts ») sans que cela soit immédiatement décelé et dénoncé par la communauté.

Les thèses dites de la "post-vérité" et du "relativisme", en mettant tout dans le même panier, jettent un discrédit sur la validité des résultats scientifiques. Elles ramènent tout savoir à une opinion discutable à laquelle on peut opposer une autre opinion tout aussi valable. Ainsi, on pourrait accorder un crédit à des positions idéologiques favorisant les grands lobbys industriels ou aux thèses d'inspiration religieuses tout autant qu'aux savoirs issus d'une démarche scientifique.

Des sujets aussi divers que le changement climatique ou l'évolution de la vie sur Terre pourraient être affaire d'opinion. C'est un déni de l'effort fait depuis le XVIIe siècle pour donner une qualité d'universalité à la connaissance.

 

Le site : http://www.marchepourlessciences.fr/